Gestion automatique des tickets du service support informatique pour les comptes utilisateurs et droits d’accès

En général, un chef de service utilise ces formulaires Web pour annoncer l’arrivée ou le départ d’un employé. Il peut demander la création d’un compte, d’une boîte aux lettres, ou encore des droits d’accès à des fichiers partagés ou à certaines applications.

À la fin du formulaire ou du workflow, un ticket est envoyé au service support informatique, qui va alors créer le compte et les ressources ou demander que cela soit fait par les administrateurs système.

Ce travail manuel prend du temps et il peut s’avérer source d’erreurs car d’une part, les données sont entrées directement dans Active Directory ou dans d’autres systèmes, et d’autre part, il s’agit d’une double saisie des données car celles-ci l’ont déjà été par le demandeur.

Outre l’existence au sein même de la solution UMRA d’un système de gestion du workflow et d’un outil de création des formulaires Web, cette solution peut aussi être déployée dans un contexte pré-existant afin d’optimiser et d’automatiser au maximum le processus de gestion des comptes utilisateurs.

Ainsi, dans le cas d’une institution financière, UMRA a été configurée pour traiter automatiquement tous les nouveaux tickets liés aux utilisateurs, ainsi que leurs droits et leurs ressources.

Les avantages :

  • un temps de mise en œuvre court de 2 jours pour traiter automatiquement tous les tickets liés à des utilisateurs et à des droits d’accès ;
  • un gain de temps important pour les administrateurs ;
  • la garantie que toutes les normes sont respectées ;
  • l’inutilité de saisir les mêmes données deux fois, avec des erreurs possibles ;
  • la possibilité de traiter des demandes dans différents systèmes (Active Directory, système de messagerie, bases de données et applications).

De cette façon, toutes les informations disponibles à partir de la demande sont utilisées de façon optimale.

Dans ce genre de situation, les formulaires Web gérés par l’Intranet de l’entreprise ne sont souvent pas dynamiques, ce qui peut éventuellement être un inconvénient.
Ainsi, les données de configuration telles que les différents services existant dans l’entreprise, les groupes ou les unités organisationnelles dans Active Directory, ainsi que la relation entre un employé et son supérieur hiérarchique doivent être gérées séparément et souvent manuellement.

Tout à l’inverse des formulaires UMRA qui sont entièrement dynamiques et capables de récupérer des informations dynamiquement à partir d’Active Directory ou le système des RH, afin de créer les listes déroulantes mises à jour automatiquement dans les formulaires utilisés.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la solution UMRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + = 10