Migration Active Directory: Sept Méthodes pour le Nettoyage de l’Annuaire

Souvent les outils de migration de l’annuaire AD copient les données existantes unes à unes ce qui a pour effet de copier la pollution également. Un nettoyage de l’annuaire s’impose, soit avant la migration ou bien après pour avoir enfin un Active Directory propre et à jour.

Les outils de gestion des identités et des accès peuvent aider. Notamment des outils flexibles comme par exemple UMRA, car même si ils ne réalisent pas la migration à proprement parler, c’est parfait pour faire des opérations pré et post “nettoyage” dans le but de faciliter le processus et s’assurer que vous ne perdez pas de temps.

En quelques jours UMRA aide les administrateurs pour :

  • Nettoyer les comptes inactifs avant la migration pour ne pas avoir à les basculer.
  • Créer des rapports détaillés sur les affiliations aux groupes vers des bases de données ou des fichiers CSV pour pouvoir les recréer dans un nouvel environnement sans avoir à les ressaisir manuellement.
  • Créer des rapports détaillés sur les groupes inutilisés (groupes sans membres) pour ne pas avoir à les migrer.
  • Nettoyer les noms des groupes avant la migration, respecter une convention de nommage pour les groupes en utilisant de nouvelles règles pour tous les groupes. En général 2 domaines ont des conventions de nommage différentes, UMRA peut s’assurer que tous les groupes utilisent la même pour éviter d’éventuels conflits pendant la migration à proprement dit.
  • Nettoyer les noms des utilisateurs après la migration en se connectant à un système RH ou à une extraction du système RH, pour s’assurer que tous les comptes migrés soient tous propres.
  • Remplir les attributs non utilisés au préalable par exemple « titre », « service », « bureau », après que la migration soit terminée.
  • Utiliser les informations contenues dans des rapports disponibles depuis une base de données ou un fichier CSV sur les affiliations aux groupes pour créer en masse une nouvelle structure de permissions dès que la migration est terminée. Si le domaine source utilisait des groupes par département et le domaine cible utilisait des groupes par localité, vous pouvez simplement tous copier et fusionner. UMRA peut être utilisé pour créer les groupes manquants vers les domaines sources/cibles et lier ces groupes à des comptes utilisateurs.

Imaginez un patient existant deux fois dans le SIH en raison d’une faute de frappe ou d’une autre erreur. Cela signifie que ce patient a deux dossiers médicaux contenant des informations différentes. Les médecins peuvent alors manquer des informations importantes s’ils n’ont pas accès au dossier complet du patient. Ainsi, un patient allergique à la pénicilline pourrait recevoir un traitement à base de pénicilline à cause d’une erreur de saisie dans le SIH.

À l’aide des processus et des outils utilisés pour la gestion des identités, comme la solution UMRA de TOOLS4EVER, et en tirant profit de la capacité d’UMRA à détecter des doublons existants ou éventuels dans différents systèmes, on pourrait « sauver des vies ».
À ce titre, les différents processus de rapprochement disponibles dans UMRA facilitent cette tâche et permettent de détecter très tôt un doublon éventuel et d’envoyer une notification à la personne qui gère les données afin de valider s’il s’agit bien du même patient. UMRA peut évidemment aussi gérer toute la partie traçabilité relative aux alertes remontées et la manière dont elles ont été traitées.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 − un =